Legacy Corbonazi

Le supplice de Futorio
Pis y mouille en plus!

Cover

La dernière épreuve du test de la Persévérence

Après une heure passée à escalader la mesa de cysts en évitant les rivières de pus sulfureuses, vous parvenez au sommet relativement plat. Au centre de cet environnement désert, une statue d’Orcus se dresse en son centre. Sa face à été remodelé grossièrement en ce qui peut passer pour le protrait de Kimpwipwi. Attaché à cet immense sculpture profane, un coualt se débat faiblement, tandis que son sang coule dans un bol de fonte gros comme une charette. Agenouillé devant cet autel de fortune, un immense démon-minotaure se prosterne à de multilpes reprises, nerveux devant la puissance de son sacrifice. La bête porte des plaies récentes et a clairement des côtes cassées. À ses côtés, est posé un marteau d’onyx enflammé de la taille d’un grand chêne. Kissandra la succube se matérialise sur la tête de la statue et insulte le goristro qui se met en colère, mais s’abstient de la frapper.
Ti lutinavikett le couatl
Futorio ne tente même plus de suivre ce qui se passe autour de lui, se fiant à ses compagnons il avance toujours inlassablement, les pieds en sang. Le chemin devient de plus en plus tortueux et fait détours après détours pour passer à travers chaques bosquets de poils coupants, chaques mare de pus acides et chaques geysers sulfureux en activités. Couvert de cloques, les vêtements en lambeaux et claudiquant en laissant des empreintes sanglantes, le drow persévère, toujours confiant qu’il y a une fin à ce martyre, même si c’est la mort. Un rayon de soleil traverse son esprit quand Thordeur lui dit:

-Hey, le chemin mène à un cercle de téléportation derrière la statue là-bas, à côté du très gros Goristro!

Se souçiant à peine du magnifique serpent à plumes qui se vide de sa vie, nos héros s’approchent furtivement et tentent de profiter des touffes de poils coupants et des débris de marbre blanc pour se cacher. C’est sans compter l’odorat surdeveloppé du démon-minotaure qui se relève et toise le Kraken Royal de ses 20 mètres. Marlin entame les négociations, mais seulement dans le but de laisser à ses compagnons le temps de se mettrent en position et pour permettre à Futorio d’avancer un peu plus loin sur son chemin de croix. En pleine discution avec le barde le Goristro est pris par surprise quand Thordeur lui décoche soudainement une flèche d’argent qui se répand en lianes qui le fixe au sol. Ipikar se téléporte à son flanc droit et occuppe sson attention avec son aegis. Marlin se porte sur son flanc gauche, mais au lieu d’attaquer, feinte pour laisser une ouverture au swordmage qui pique le goristro de sa lance d’éclairs noirs. Le démon-minotaure cogne Marlin et Ipikar de ses poings gros comme des boeufs et les jettent au sol. Puis tout en hurlant de rire et de rage, il se téléporte 10 cases au-dessus de Thordeur qu’il vise d’une démentielle descente du coude.
Against goristo
L’impact forme un cratère et fait revoler les héros commes des poupées de chiffons, sauf Futorio qui tsk! lorsque la force de l’impact le fait tomber dans un enième buisson de poils coupants. Isolé, Thordeur se déphase dans le feywild après avoir ralentit le monstre d’une flèche dans le genou. Ipikar prend de l’élan et projette sa lance comme un javelot. le coup lance le goristro dans une rage folle et il charge l’eladrin dans le but de le piétiner. Marlin en profite pour le couper de sa lame au passage. Ipikar s’échappe de justesse en se téléportant et se guérit d’une de ses infusions d’artificier. Marlin marque le monstre d’une malédiction de malchance et tente de se rapprocher, tout en se sachant vulnérable. Comme Thordeur réapparait, il cherche des yeux le démon-minotaure sans le trouver, puis un météore de viande s’écrase à quelques mètres seulement, envoyant voler des elfes partout à nouveau. Futorio tombé dans une mare acide d’un geyser de pus, se relève péniblement et se motive d’une chanson magique. Il se met alors à pleuvoir des gouttes de sang bouillant qui brûlent comme des tisons. Le drow force un cri de désespoir et de rage et en frappe le goristro par derrière, l’assourdissant un moment. Il reprend son bâton en main et continue son supplice avec persévérence. Saignant de plusieurs plaies, le goristro au lieu de ralentir, s’enrage à s’en faire éclater les veines du cou et redouble d’ardeur. Ipikar provoque une double spirale d’électricité qui laisse une opportunité à Marlin de lui planter sa lame dans l’artère fémorale. Kissandra redevient visible et sous les encouragements d’Ipikar, décoche une volées de flèches de feu sur votre adversaire. Thordeur reprend de la distance et retombe dans son rythme de bataille assez rapidement, abrutissant la bête de manifestations de la nature pour permettre à ses compagnons de la terrasser sous une volée de coups mortels

Ipikar, Marlin et Thordeur vont vite s’abriter sous la statue, tandis que poussé par l’arrivée imminente au cercle de téléportation, Futorio persévère le visage bouffis par les cloches d’eau. La pluie redouble d’intensité et Les compagnons à l’abri ont même le temps de ramner le coualt à la vie. Cet acte de bonté gratuit lui donne de nouveau la force de voyager entre les plans. Il se présente comme Ti’lutinavikett, un espion de la cité bénie d’Hestavar venue sur ce plan perdu pour en apprendre plus sur le projet Outlander de Kimpwipwi. Il y a échange d’informations et le coualt demande si il peut les plane shifter quelque part. Les héros refusent et Ti’lu, pour les intimes, leur offre trois de ses plumes. Chacune de ces plumes leur permetteront de l’invoquer pour un transport interplanaire ou une assistance quelquonque. Comme Futorio rampe les derniers mètres pour rejoindre le cercle de téléportation, il est rejoint par ses amis qui osent se plaindre du mauvais temps. La lanterne active le cercle et les téléportent tous juste avant que Futorio expire son dernier souffle.
Troisi me test

Troisième Test?

Vous êtes téléportez sans ménagement jusqu’aux pieds du squelette géant au centre d’Occipitus. Futorio prend une longue pose et vous prenez le temps de déjeunez en paix, alors que la lanterne brille faiblement en direction du crâne qui boucane des phasms. Un petit tour dans la lanterne magique ou Jamal Abib le Rimeursleuth vous réserve tout un accueil VIP avec des chambres personaliées. Au bar, vous assistez à un concert de chant mettant en vedette une naga dorée. Dans un coin, un gelugon boit un ver avec une rakshasa voilée de pièces d’or et vous pointent souvent de la griffe. Vous vous reposez quelques jours pour laisser à votre corps le temps d’oublier les mauvais traitements récents. puis vous dites au-revoir au tenancier efreet qui vous dit au revoir la larme à l’oeil, espérant de tous coeur que vous allez recharger sa lanterne à chaque visite. La prochaine fois, c’est 40 000gp! Jamil abib rimersleuth efreet merchant

Le Kraken Royal avance entre les colines qui sont des os géants poreux et errodés par le temps. Personne ne semble savoir à quel genre de créature ils ont appartenu. Après une heure de marche, vous arrivez à hauteur de la rotule ou vous entendez des cris de guerre elfique d’une voix de baryton et des sifflements de démons. Derrière la falaise de la rotule, vous voyez Hrothgar Épine du Ciel le centaure qui finit de mettre en pièces un groupe de gros gricks abyssaux. Avec un cri de joie, il galope pour vous rejoindre et écrase Foudroie les Vrocks dans ses bras épais comme des troncs d’arbres. D’une voix subitement triste à mourrir, il raconte son histoire et sa quête d’honneur appellée la Sluikibeche. Vorkaire, le ver solitaire, le triple damné, l’ombre du ciel s’est attaqué à sa tribue, tuant deux génices et emportant trois poulains dans son antre pour ce qu’il considère comme son tribut. Car selon sa majesté ténébreuse, tout ce qui vie sur Occipitus le fait grâce à sa magnanimité et son bon plaisir. En temps que chef de tribue, c’est à lui de lever une troupe et de ramener les poulains. Si personne ne le soutient comme ça a été le cas, il doit braver Vorkaire ou mourrir en l’affrontant. Nos héros consentent à lui venir en aide, le fait que la lanterne pointe dans la même direction y étant pour beaucoup.
Hrothgar epine du ciel

Rencontre avec Vorkaire

Avançant aussi silencieusement qu’il est possible pour un centaure de 10 pieds, 800 livres, vous arrivez en vue de l’antre du dragon noir: Vorkaire, le ver solitaire, le triple damné, l’ombre du ciel. Entre les os du bassin du squellette géant, se trouve un très profond lac d’acide crouté d’une épaisse couche de pus. Entre des cysts de bonnes dimensions, un grand dragon noir vous tourne le dos, occuppé à dévorer la carcasse encore fumante d’un géant de feu à demi noyé dans le lac. Hrothgar suggère de faire le tour des ossements pour prendre le dragon à revers lorsque les elfes lanceront le signal: un cri de malade. Alors que Futorio et Marlin s’avancent furtifs comme des chats, deux babaus démons émergent du lac et malgré la présence du dragon, ne peuvent contenir leur faim. Lorsqu’ils sont à portée, deux têtes frappent à la vitesse de l’éclair, tandis qu’une troisième continue son festin. Marlin raconte que Vorkaire qui vivait sur un monde qui a été conquit par Kimpwipwi fût obligé de manger ses frères et soeurs de couvée pour survivre au long hiver atomique suivant la conquête de son monde. L’abomination se prend pour le dieu d’Occipitus et ses seuls rivaux sont ses deux autres personalités.

Vorkaire le ver solitaire2
Avec de doux accords tirés sur son luth et des flashs de lumières de Futorio, Marlin s’avance le sourire aux lèvres. Entamant un long discours de flatterie, le barde demi-elfe attire l’attention du dragon et lui enlève le gout de les manger pour l’instant. Comme prix de passage, Vorkaire, le ver solitaire, le triple damné, l’ombre du ciel demande 10 diamants astrals ou un sacrifice de choix. Influencé par les abysses et son périple douloureux, Futorio cri le nom de Horthgar à tue-tête sans hésitation, en une vraie bonne tratrise drow. Le centaure charge avec un puissant cri de guerre et finit déchiqueté par les trois gueules de Vorkaire. Acceptant le sacrifice, il dit d’une voix malicieuse que les véritables pourparlers peuvent commencer. D’un mot de pouvoir il invoque Maxeleth, un diable qui apparait dans un pentacle de feu et qui se met à écrire un long contrat. Il invoque les deux parties, le paiement en échange du passage sans violence, etc… Futorio et Marlin rajoutent des clauses pour se protéger et Vorkaire fait des contre-offres ridicules. Marlin découvre alors que c’est un jeu très dangereux auquel ils jouent de bonne volonté. Un diable qui signe un contrat si creux dans les abysses garantie la venue d’un prince-démon et de ses armées, un moyen facile pour Vorkaire de se débarasser d’eux. De plus il est notoire qu’un contrat avec un diable est toujours au détriment des mortels qui le signe.
Maxeleth le diable
Voyant clair dans son jeu, Marlin traite le dragon de couard pour se cacher derrière de minables princes-démon alors qu’il se croit un dieu. Frustré, Vorkaire renvoit Maxeleth qui prend le temps de donner sa carte d’affaires à Marlin. Il consent alors à vous laissez passer sans vous attaquez si vous ne pénétrez pas son antre; l’obélisque, en échange du sacrifice de Hrothgar. Il prend son envol et ricane alors qu’il pousse un puissant rugissement d’étalon thunderbeast. Vous entendez le troupeau tout près qui réagit et qui charge dans votre direction, faisant trembler le sol. Comme le rayon de la lanterne mène dans le lac d’acide ou vient de plonger Vorkaire, des potions sont bues et un rituel pour respirer en dessous de l’eau est activer. Le Kraken Royal évite le stampede imminent en plongeant dans les eaux troubles du lac. Sa profondeur est insondable, mais à mesure que vous descendez, la gravité tourne de 90 degré et le courant s’enfonce dans un boyau à 50 cases de creux. Luttant contre le courant et l’acide, nos héros remonte vers l’abdomen du squelette géant et débouche dans un curieux estomac géant embobiné dans des intestins gris et infectés parcourus de réflèxes péristaltiques. Autour de vous flottent des ossements dans un lac de bile gluante. Au centre se dresse une obélisque de pierre vitrifiée et grugée par l’acide. À ses 3/4, sur chacune de ses faces est percé un tunnel avec un bas-relief de serpent en faisant le tour. Vorkaire, le ver solitaire, le triple damné, l’ombre du ciel, se pavane et vous observe depuis le sommet sculpté à l’acide de l’obélisque. Dans toute la grotte résonne un magnifique solo de harpe qui s’arrête de temps en temps sous la frustration de l’artiste. Même Marlin ne trouve rien à redire sur la beauté des harmonies qui sont quasi divine. Près du plafond, la vue d’aigle de Thordeur lui permet de voir un Rakshasa poussant une humaine nue devant lui dans le dernier tronçon de trippes infectées.
Antre de vorkaire

Joueur, si tu lis ceci et que tu commente, tu as droit à un whetstone +4 gratuit

View
Test de la Persévérence
Le chemin brûlé

Ossaic forest

Le tatoo de téléportation

De retour à son point de départ, tout le Kraken Royal respire la peur, s’attendant à la venue d’un glabrezu ou pire… Le bâton-lanterne de Futorio brûle un chemin sur le sol de chair et c’est dans une odeur de viande avariée trop cuite que les elfes prennent la route vers l’est, à travers la forêt ossaique traversée de vents abrasifs. Trois heures de marche exténuante amènent les elfes à la bordure d’un immense cratère au sol divisé en trois couches distinctes. La pente vitrifiée mène à une plaine de débris de verre noir et de bosquets de vipertrees. La vue percante de Thordeur y repère plusieurs meutes de démons mineurs ressemblant à des hyènes. Vient ensuite une savane de longs poils coupants hauts comme des hommes, parsemée de gros blocs de marbre blanc et d’armes angéliques de plusieurs mètres de haut. À partir d’ici, il y a un nombre grandissant de cysts qui recouvrent la savane, certains aussi gros qu’un stade et qui lentement remplacent la savane pour se rendre à la dernière partie ou pointe le rayon de la lanterne magique. Le centre du cratère est un plateau composé de milliers de cysts qui se sont cimentés en une structure solide ressemblant à une mesa arizonnienne.
Mesa

Viper treeAprès le premier pas de Futorio, la lanterne flamboie comme jamais et se met à tracer un étrange chemin labyrinthique sur le sol du cratère. Le jeune drow comprend que c’est maintenant que commenece vraiment le deuxième test de l’oeil qui boucane. Ça prend près d’une heure au Kraken Royal pour descendre la paroi abrupte en suivant le chemin qu’a dessiné la lanterne. Toujours alerte et ne voulant vraiment pas lambiner sur la plaine aride à découvert en se suivant à la queue leu-leu, les elfes de Corborizon escortent patiememnt Futorio dans son trajet ridiculement compliqué. Bientôt, vous arrivez en vue des premiers vipertrees qui sifflent à votre approche, tandis que des bandes d’abyssal scavengers vous encerclent peu à peu.
Abyssal scavenger Tandis que les démons-hyènes à bouche verticale se ruent à l’attaque, Futorio continue son périple, protégé par ses compagnons. Il se fait piquer par des scorpions abyssaux qui se cachent dans les débris sur le sol. Le pauvre sorcier drow se fait doucher au moins cinq fois par des geysers de pus éclaboussant de mares sulfureuses sur son parcours. Futorio se fait aussi mordre et empoisonner quand il doit contourner le tronc d’un vipertree, ne s’écartant jamais du sentier brûlé, subissant avec stoicisme les attaques du treant corrompu par les abysses. Lentement, mais sûrement, malgré les vents violents qui vous ballotent de tous côtés, tout le groupe arrive à traverser la plaine aride sans trop de mal, s’attendant en fait à pire dans les abysses. Les démons-hyènes n’osent même pas s’approcher de la savane et se sauvent en couinant de peur, ce qui n’augure rien de bon. Vous mastiquez quelques rations sèches et prenez un petit moment pour reprendre votre souffle. Un petit rituel de partage de healing surges et c’est le moment d’entrer dans la savane de poils coupants.

La savane de poils

Abyssal basiliskLa plupart de la faune vous évite, mais les poils coupants ont vite raison de vos vêtements et d’une bonne partie de votre peau. Toujours en suivant le chemin que Futorio s’applique à suivre sans faute, vous arrivez en vue d’un campement portant les couleurs or et pourpe d’un cortège de zélotes religieux. Deux gardes shadar-kai montent la garde à l’entrée d’une grotte menant dans un cyst géant, nettoyant leurs longues chaines barbelées du sang crouté d’un vrock à leur pieds. Près d’un pieux angélique de près de douze mètres, trois basilisks particulièrement affreux sont attachés. Au-dessus de la savane, vous apercevez un des cadavers collectors de Reebait Zzuluzz, le marchand démon-mouche. Marlin estime que ce sont des serviteurs de Wee-Jas, la déèsse morte dont les domaines étaient: la mort, la magie, le savoir et la nécromancie. Domaines qui ont été absorbés par Corelion Larethian(magie), Labelas Enoreth(savoir) et Mélicendre Shadovie(mort). Thordeur, tant qu’à lui, aperçoit un homme torse nu qui mange avec une cagoule, adossé à la colonne ou sont attachés les basilisks. Ipikar, un peu plus à l’avant, remarque une forme angélique furtive postée au sommet du même pieu ou Thordeur a aperçu l’exécutor de Wee-Jas. Futorio, lui se contente de suivre le chemin brûlé, se rendant vite compte qu’il va lui falloir passer plusieurs fois au travers du camp des fanatiques. Aidé par Marlin et son Word of Friendship, Futorio discute avec l’exécutor qui bondit à sa rencontre. Thordeur est contacté par Reebait Zzuluzz qu’il aperçoit flottant dans sa direction. Le démon-mouche lui explique que les fanatiques risquent leur vie pour rien dans le cyst de Metalores, puisque le cadavre du demon Eraktus qu’ils recherchent est actuelement en sa possession. Le marchand propose à l’elfe des bois de lui vendre pour qu’il puisse ensuite leur refiler en paiement pour leur passage. Insulté et enragé par l’affront de ce démon qui s’insinue dans ses pensées, le seeker ne prend que deux seconde pour lui décocher une flèche d’acide.

-Sort de ma tête!

Reebait zsluzz Reebait ordonne à son golem hérissé de cadavres de se lancer dans une charge dévastatrice, tandis qu’il plonge sur Thordeur. Ipikar entend la forme angélique fantomatique ricaner devant la rage de l’elfe des bois. Bien vite, Reebait est empêtré dans des lianes magiques, aveugle et sourd par un concerto de frappes chirurgicales. À la mort du chasme, le golem tombe raide par terre, vite assaillit par une horde de bébés démons-mouches qui émergent du cadavre du marchand chasme pour se nourrir des cadavres qui forment sa carapace. De leur côté, Futorio et Marlin arrivent à une entente à l’amiable avec les disciples de Wee-Jas qui permettent au groupe de passer dans leur campement. Ils interdisent toutefois l’accès à la grotte, sous peine de violentes représailles. En attendant que Futorio parcourre le reste de son long chemin, Thordeur et Ipikar sacagent et pillent le campement de Reebait. Ils y trouvent nombre de babioles sans réelle valeur et un journal, mais aucune trace du cadavre du démon Eraktus. Le journal est feuilleté, puis juste avant de le jeter, Ipikar y voit le nom de Kimpwipwi. Reebait a déjà xtyrait les informations d’Eraktus, informations que les fanatiques de Wee-Jas cherchent à mettre la main dessus.

-Kimpwipwi aurait détruit et mangé Orcus, le prince-démon des morts. Il entreprit de faire de Thanatos, ancien regroupement de croutes et domaine d’Orcus le centre névralgique de son projet ultra secret nommé Outlander. Même Vecna n’en sais pas plus que les autres et ça l’intrigue au plus haut point.

-Comprenant Thanatos, Kimpwpwi contrôle maintanant 33 croutes abyssales, deuxième prince-démon après Demogorgon qui en a 72. Tout juste une de plus que Graz’zt le fornicateur à 32, qui le prend vraiment mal.

-Avec son ascension, Kimpwipwi a rejeté son ancienne consort; Shami-Amourae, pour prendre la reine des succubes Malcanthet comme concubine. Shami-Amourae n’a plus jamais été revue, même pas en démon mineur. Malcanthet donnait ses faveurs à Graz’zt avant Kimpwipwi, qui le prend vraiment mal.

-Ces dernières années, plus de treize mondes sont tombés sous son emprise et toutes leurs ressources ont été réassignées à Thanatos. Un seul de ces mondes bénéficie encore du soutient total des troupes de Kimpwipwi, un monde reculé nommé Sensisthalee. Eraktus croyait que c’était sur ce monde que se déroule vraiment le projet Outlander.

-La meilleure spéculation est qu’il prépare une offensive massive de mondes de mortels avec ces démons contagieux pour avoir des milliards de troupes et renverser le pouvoir dans les plans, pas seulement dans les abysses, Kimpwipwi vise beaucoup plus haut.

-Parmis les ingrédients requis pour son projet, il a déjà la Main de Vecna, la Robe des Dix-Vents, Canary; la Fullblade de Bahamut et la Dent d’Ashardalon. Il y aurait des rumeurs que ses agents sont à la recherche du Troisième Oeil d’Aoskar, dieu des portails. Tout le monde sait que pour son afront d’avoir convertit Fell, un dabu, la Lady of Pain l’a enfermé dans son pire labyrinthe. Bonne chance avec ça Kim!
Kimpwipwi3

Joueur, si tu lis jusqu’ici et que tu commente, tu obtient un point de Destinée!

View
Test du Jugement

Précédemment sous la Cathédrale des Plumes

Le Kraken Royal composé de Futorio le sorcier drow, Thordeur l’archer elfique, Ipikar l’eladrin swordmage/artificier et Marlin le barde demi-elfe, descend longtemps sous la cathédrale des plumes. Tout au long des quelques 80 marches, une odeur de plus en plus forte de canelle, de miel et de gingembre se fait sentir. Vous finissez par aboutir dans une crypte angélique convertie en bureau de réception.

Mummy lord
Sur les murs, il y a des sarcophages verticaux qui contiennent des anges morts en stase temporelle. Ces cadavres illuminent la pièce d’une douce lumière turquoise. Entre deux sarcophages dont les dalles ont été remplacé par du rembourrage de velour, une momie millénaire se lève de derrière un étrange bureau couvert de choses plus étranges encore. Quatre pattes de Chênedor sculpté soutiennent une dalle de sarcophage en granit poli comme un mirroir. Sur celle-ci; des livres, des fioles, des cranes et des bocaux contenant des créatures vivantes encombrent une bonne partie de l’espace. La momie, elle, semble très très vieille sous ses habits de cérémonie en ruine il ne reste presque plus de bandages visibles sur son squellette décharné. Elle porte une armure rouge avec une multitude de filligrammes d’or et une couronne digne d’un empereur qui s’agence avec son armure, repose sur son crane verdâtre.

Une fois debout, la momie tape deux fois dans ses mains et une table avec un buffet de viandes et d’insectes se matérialise entre les deux sarcophages/divans. Il se téléporte devant vous et se plie en une complexe révérence remplie de craquements secs.

-Adimarchus, conservator plénipotentiaire d’Occipitus vous souhaite bienheureuse venue, mortels participitants du test de l’oeil qui boucane! Si présent dans ces lieux vous êtes, Occipitus a le règne vide, sans main dictatrice pour la forcée à sa volonté. Soyez honorez d’êtres participitants au throne du grand Adimarchus. Lorsque préparationnez vous serrez, faites les derniers pas vers moi et commenstressez le Test Du Jugement!

Il se téléporte de nouveau derrière son bureau et écrit vos noms et professions dans un très lourd registre qu’il fait surgir du néant. Les héros discutent à peine quelques moments et délaissent le buffet. Par précaution, ils prennent un bout d’ongle de Kaurophon, pour aider si un Raise Dead devient nécessaire. Marlin se présente prestement devant la momie et lui annonce qu’il est prêt. Le gigantesque registre disparait et la momie vous fixe de son visage sans émotion. Sans écoutez vos questions ou commentaires, elle se lance à nouveau dans un discours alambiqué en même temps que le mur derrière elle recule, dévoilant deux portes circulaires, une noire et une blanche.

-Au-delà de la voie ténébreuse, un vieil ennemi habite, Thaarnak le Bebilith. À son opposé, la voie lumineuse mène à un ancien allié, Halalia aux ailes dorées. Choisissez Participitants, et éliminez son occupant pour vaincre le test du jugement!

La momie retourne à son registre qui réapparait, tandis qu’elle retourne un lourd sablier bien à la vue de tous, d’après le débit, vous avez à peu près une heure. Le kraken Royal se souvient de Thaarnak le bebilith qui les a attaqué lors de leur traversée des catacombes sous le temple de Corelon qui rejoingnent le musée de l’histoire des elfes. Se réfrénant à peine de crier vengeance, le groupe choisit la porte noire qui roule sur le côté pour les laisser passer.

Il semble que la porte noire et la porte blanche mène au même endroit, deux pièces carrées liées par une arche sculptée en forme d’un être à moitié angélique et à moitié démoniaque. Sous cette arche, une tranchée traverse les deux pièces et est envahie par des ténèbres magiques semblables au Cloud of Darkness des drows. Les deux pièces contiennent également cinq sarcophages sans aucun motifs distinctifs. Quatres flanquant la tranchée et deux aux extrémité de celle-ci. Au fond de la pièce, vous pouvez voir une autre porte noire circulaire. Au dessus de l’arche sculpté est écrit un mot en supernal: Overthinking.

La momie en armure se matérialise sur le premier sarcophage devant vous et entame un nouveau discours.

-Gloire d’Adimarchus guide vos pas dans les ténèbres. La noirceur vous avez choisit, jugerez-vous important de poursuivre dans cette voie?

Il disparait et à sa place il y a la statuette d’un bebilith grosse comme le poing faite d’onyx. Thordeur l’empoche et tente d’ouvrir le sarcophage sur lequel elle était posée. Sa force elfique ne permet même pas de bouger la dalle d’un pauvre millimètre. Se concentrant sur autre chose, tous tentent d’élaborer une stratégie. Kaurophon y met du sien en mentionnant les sorts qu’il a encore de mémorisé.

Entendant un chuintement venant de sous la zone de ténèbres magiques, Futorio la disperse en la contrant avec son Darkfire. Il révèle ainsi que la tranchée fait 15’ de creux et est tapissée de scorpions abyssaux noirs qui ont des dards vénéneux à la place de pinces. Futorio et Kaurophon les blastent de leur puissance arcane, mais ils se rendent bien vite compte que des trous sur les côtés permettent à une quantité infinie d’insectes de se pointer. Sur chacune des dalles au fond de la tranchée est répété un mot en abyssal: Obvious

Ayant toujours un doute au dernier moment, Thordeur lâche une flèche bord en bord des deux pièces. Son doute se confirme quand sa flèche rebondie sur un mur invisible installé sous le portique. Une deuxième flèche est tirée dans les ténèbres. Le son qu’elle fait en rebondissant de l’autre côté permet à Thordeur d’évaluer la hauteur du mur de force. Il descend jusqu’aux ténèbres magiques, mais pas plus bas.

Les héros entreprennent une manoeuvre de positionnement autour du mur de force ou Futorio se rend compte qu’il lui est possible de le désactiver pour un moment. Thordeur lui demande un instant et retourne derrière le premier sarcophage. Il fait alors signe au sorcier drow de désactiver la barrière magique pour pouvoir envoyer une autre flèche et prévenir un autre mur de force. Il n’y a pas de barrière, mais avant d’atteindre la porte noire, deux rayons de désintégration vert sortent des ténèbre de la tranchée et oblitèrent la flèche de Thordeur.

En prenant bien soin d’éviter le devant piègé des sarcophages, nos héros contournent les sarcophages avec précaution, désactivent le mur de force et traversent dans l’autre pièce. Kaurophon lance sur lui-même un sortilège qui lui permet de voler pour une dizaine de minutes. Malheureusement l’un d’eux s’appuit sur un des sarcophages et tout un pan du sol bascule dans la tranchée ou ils sont mordus par les scorpions abyssaux. Le poison fait son effet et vous avez l’impression d’avoir de la lave dans les veines. Voulant tout simplement sortir de cet endroit, les héros piquent un sprint et sortent de la tranchée sans se faire désintégrer. Vous savez que derrière la porte circulaire se trouve l’antre de Thaarnak et vous vous préparez en conséquence. Whetstones, potions, et sortilèges font vibrer la pièce de leur puissance magique. Il n’a qu’à bien se tenir ce Thaarnak!

L’antre de Thaarnak le Bebilith

Thaarnak
Pendant qu’Ipikar et Marlin protègent leurs arrières contre la marée montante de scorpions abyssaux qui déferlent après l’ouverture de la porte noire, Thordeur et Futorio entrent dans l’antre de Thaarnak avec Kaurophon. Ce dernier lance un puissant sortilège de Haste sur le groupe, puis reste dans l’embrasure de la porte. La salle est une grotte ou vous êtes situés à mi-hauteur, ainsi que votre but à atteindre: une statue avec une lanterne magique dans les mains. Entre vous et votre objectif, il y a une vingtaine de ponts fait d’ossements retenus par des toiles d’araignées grosses comme des cordes d’escalade. Ces toiles recouvrent absolument toutes surfaces, donnant l’impression d’être à l’intérieur d’un cocon géant. Le sol, plusieurs mètres plus bas baigne dans une huile noirâtre parsemée de milliers de pieux rouillés. Au milieu de la salle, collée à l’angle du plafond et de la paroi, un gros nid ovale est accroché, retenu en place par encore plus de toiles d’araignées. À trois emplacements sur les ponts, des ange sont momifiés de toiles serrées et gigotent encore un peu.
Tot se cathedral of feathers

Futorio s’avance bravement laissant Thordeur le couvrir depuis la plate-forme de l’entrée. Il s’approche lentement de l’ange, dans l’espoir cupide d’en retirer une épée angélique de puissance divine. Le sorcier drow se rend vite compte que l’ange est depuis longtemps mort et que ses soubressauts sont causés par les hordes de bébés bebiliths qui l’habitent. L’ange explose, répandant son contenu démoniaque qui envahie les ponts autour de Futorio, tout en le mordant sauvagement.

Surgit alors la véritable menace de cet endroit, Thaarnak le bebilith qui se tenait à l’affût sur le mur au-dessus de votre plate-forme. Il plonge vers Futorio et s’apprête à le couper en deux d’une de ses pinces, mais le sorcier se téléporte hors de danger sur un pont qui n’est pas couvert de bébés bebiliths. De son autre pince, il attrape Thordeur et le lance dans le vide jusqu’au sol ou il s’empale et trempe dans l’huile saturée d’hydrocarbures. Futorio fonce et lâche un cri de triomphe sonore qui réduit des ponts en miettes, blesse et étourdit le bebilith et disperse les hordes de démons immatures. Kaurophon réplique par un cone de glace magique qui prend Thaarnak par surprise et qui élimine les derniers bébés bebilith. Toute cette action énerve les autres larves qui explosent littéralement des derniers anges restant et qui convergent vers Futorio, sans toutefois l’inquiéter. Thaarnak se déchaine sur Futorio, le capture dans ses deux pinces, le mord sauvagement, se téléporte au plafond avec sa victime et la lâche pour une très longue chute. C’était sans compter l’affinité innée de Futorio avec les toiles d’araignées. Ce dernier s’enmêle dans plusieurs toiles et dévie sa chute pour atterrir sur un des ponts ou il se pète le genou en tombant de plus de 15 mètres. Au plafond, dans les ombres, Thaarnak réussit à disparaitre de la vue du Kraken Royal. Thordeur qui manquait systématiquement sa cible depuis trois flèches, décide de se rapprocher. Il utilise ses bottes magiques et escalade la paroi à la course, se retrouvant sur un pont, près de Futorio qu’il guérit d’une prière à Rillifame Ralathil.

Le bebilith les met sur les nerfs pendant près d’une minute, puis se matérialise au-dessus des deux amis, les emportant avec les ponts tout autour par sa masse imposante. Thordeur et Futorio s’empalent sur les pieux rouillés, mais ce n’est qu’un prélude à la vraie attaque du bebilith. De son gros cul tout amoché sort un torrent de toiles de feu qui enflamme toute l’huile de la caverne et qui cuit les deux amis à la broche. Ipikar quitte sa position et se double-téléporte jusqu’à eux, laissant Marlin avec les scorpions en nombres décroissants. Flanqué par trois compagnons du Kraken Royal, une tempête d’arcanes brutes se déchaînent sur Thaarnak qui ne se souvenait pas que les elfes étaient si puissants. Ipikar débute par un tourbillon de sa lance nécrotique qui se transforme en un coup de tonnerre qui le téléporte sur un autre flanc du bebilith ou il explose en une brève onde sonore. Futorio utilise la puissance de la tempête invoquée et éclate en un solide coup de tonnerre qui le projète de l’autre côté du monstre ou comme l’eladrin, il émet une bulle de son destructeur. À chacune des ces attaques, le bebilith est chamboulé dans une direction ou une autre, toujours avantageuse pour nos héros. Thordeur, lui, place une zone constrictive et saute dans le feywild pour réapparaitre près de la statue et du puissant cercle de forbiddance qui l’entoure. Kaurophon sur la plate-forme, aide de son mieux avec le seul sort qui lui reste: des missilies magiques. Voyant alors une ouverture, il fonce en volant au-dessus et de la mélée pour rejoindre Thordeur.

Thaarnak, ensanglanté, se téléporte aux côtés de Kaurophon qu’il entreprend de couper en deux et d’avaler goulument la partie avec la tête. Occupper par son festin, il manque Thordeur d’une de ses pinces. Futorio englobe Ipikar dans une rafale mystique qui les soulèvent et les déposent sur les ponts suspendus. Par sa proximité avec la bête, Thordeur n’a pas le temps d’une attaque élaborée. Il vise alors les articulations, ralentissant le démon pour un temps. Thaarnak se téléporte près de son nid au plafond et coupe deux cordes stratégiques, relâchant le nid comme un fléaux d’arme dans la salle, arrachant tout sur son passage. Ipikar et Futorio tombent de nouveaux dans le brasier ou la mort les frôlent de près. Plongeant lui-même dans les flammes, le bebilith s’acharne sur Ipikar et miraculeusement ce dernier évite plus de cinq attaques vicieuses consécutives, ce qui rend le démon fou de rage. Aveuglé à toutes autres menaces excepté l’eladrin, le reste du groupe en profite et lance tout ce qu’il leur reste de pouvoirs enchainant les attaques sournoises et combinées. Finalement dans une série de spasmes qui seraient comiques sans votre épuisement, vous terrassez Thaarnak le bebilith. Par déférence, tous laissent Futorio infliger le coup fatal, puisque c’est lui qui veut réussir le test de l’oeil qui boucane.

Lanterne staff
Pendant que les autres rejoignent Thordeur près de la statue, Ipikar en profite pour se nourrir des quelques 143 âmes emprisonnées dans l’abdomen gonflé du démon. C’est un vrai régal et l’eladrin se baffre comme un junkie. Tous peuvent traverser le cercle de Forbiddance, sauf Ipikar à cause de son sang de démon et Kaurophon parce qu’il est mort. À l’intérieur du cercle, la momie réapparait, vous fait une révérence complexe et s’en va décrocher la lanterne qu’il présente à Futorio. Lorsque celui-ci s’en empare, le Nether Scroll en forme de bâton de magie s’empresse de la dévorée. Il change ensuite d’apparence pour incorporer le pouvoir de la lanterne.

-Adimarchus veille sur vous participitants du test de l’oeil qui boucane! Continussez dans le chemin choisi et conformez vous aux valeurs d’Adimarchus pour dominer Occipitus. Derrière se termine le test du jugement. Devant s’ouvre le long test de la persévérance: courage et volonté y seront vos alliés.

D’un mouvement de sa main décharnée vous êtes téléportés au centre du cercle tatoué par lequel vous êtes arrivez sur Occipitus. La seule différence, c’est l’absence de démons et le trait de feu de la lanterne qui brûle la chair du sol en un chemin en direction de l’est…

View
La cathédrale des plumes, site de rencontre pour êtres à sang de démon
Encore un crit qui donne la victoire

La nef de la cathédrale des plumes, 507ième croute

Deathscarab lamia
Le centre névralgique de la cathédrale des plumes est complètement dévasté, entre des pièces fermées, presque tous les pilliers et les statues se sont effondrées et une partie de l’arche séparant la nef du narthex s’est écroulée, bloquant le chemin. De derrière ces débris, vous pouvez entendre la voix de Kassandre appeler à l’aide d’une voix de plus en plus désespérée. Ne succombant pas à la curiosité pour les pièces adjacentes et réfrénant les ardeurs de Kaurophon à sauver sa soeur bien-aimée, le Kraken Royal, bondit, grimpe ou se téléporte en haut des débris pour affronter probablement un Rakshasa.

Dans la nef, enchainée à un autel profané, une humaine aux longs cheveux noirs se tortille de douleur. Deux Salamandres de feu ont leur queue enflammée enroulée autour de l’autel porté au rouge qui fait roussir la peau de leur captive. Sur le toit, une démone ailée parle d’une voix fort audible à travers un trou qui expose le ciel crépitant d’éclairs.
Kissandra2
-Ben voyons Morticia, crois-tu vraiment tromper ces cutters, ici, si creux dans les abysses? Tu es chanceuse qu’ils ne t’aient pas déjà trucidée. Laisse ces bloods tranquilles et va te trouver un autre terrain de chasse, ici c’est chez moi!

La fausse Kassandre se transforme en une montagne de scarabés et se reforme en une eladrin séduisante aux yeux rouges dans les bras d’une des salamandres de feu. Elle s’adresse à la forme ailée sur le toit, vous ignorant complètement.

-Tu n’as peut-être plus besoin d’âmes traitresse, mais moi c’est la mort sans elles! Barre-toi Kissandra ou tu subira le même sort que je réserve à ces mortels!

La bataille s’annonce difficile avec deux salamandres de feu et une lamia, mais dès les premiers instants de la confrontation les attaques concertées du Kraken Royal paralysent la lamia par une succession de frappes surgicales. Ipikar s’approche doucement et lui passe les menottes de la reine Nyphrédil Ir’Crobonazi D’Élova. Complètement dominée par le pouvoir des menottes, la lamia stoppe ses salamandres gardes du corps et obéit aux compagnons. La démone ailée se révèle être une succube qui prétend avoir vécue la chute du morceaux d’Arvandor dans les abysses.

Par télépathie elle vous transmet une partie de son existence en 32 secondes. Princesse angélique adultère avec son vizier Adimarchus, Kissandra est tombée en même temps que son palais en Arvandor. Pour la guerre de vengeance d’Adimarchus, elle a tout sacrifié et adoré créer le mal sans répondre à aucune puissance, le mal est si facile. Puis, elle tente de se dépasser et se rend compte que faire des efforts pour charmer des individus importants et changer le cours de évènements, amènent de l’ordre et quelque fois de la bonté dans le monde. Confuse par sa double nature, Kissandra la succube se retire du monde et s’exile sur Occipitus pour réfléchir et décider si elle continue la voie décidée par Adimarchus qui est de corrompe les mortels ou est-ce qu’elle va essayer de se repentir de ses péchés et tenter de retourner dans la lumière?

Kissandra
Brusquement la succube coupe le lien télépathique qui vous unis et accuse Ipikar de tenter de la charmée, elle, une succube. Ipikar sait très bien n’avoir rien fait, mais il sent lui aussi son coeur de démon battre plus vite et plus fort, résonnant avec celui de l’ange-déchue. Clairement convaincus l’un et l’autre qu’ils ont tentés de se dominés mentalement, Kissandra siffle de colère et s’envole, frustrée et confuse. Contrôlant les salamandres par le biais de la lamia dominée par les menottes, le groupe se sépare en deux pour explorer les pièces adjacentes entre la nef et le narthex. D’un côté, une porte bloquée par des débris mène à une salle de méditation entourée de pédestals ou repose des objets d’art venant d’Arvandor. Tandis que Kissandra les observent, méfiante depuis une faille dans le mur près du toit, le Kraken royal empoche les reliques dans son bag of holding. Malgré le fait qu’ils pillent son antre, la succube les laissent faire, appréciant que quelqu’un puisse enfin trouver de la valeur à ses maigres souvenirs de la gloire du paradis.

Library cyclone

L’autre salle se révèle être un vortex de livre et de parchemins entouré de bibliothèques vides. Exerçant leur puissance arcane, Ipikar, Futorio et Marlin bravent le tourbillon et récupèrent chacun un manuscrit de grande valeur. Marlin récupère une balade racontant les vols astucieux de la souris grise (+2 scroll of ritual Demicache lvl12). Ipikar choppe un livre de prières en or avec des pages d’argent fin comme une feuille de papier de grande valeur. Futorio se débat avec un parchemin roulé de plus de 2 mètres qui ne veut pas se faire prendre et résiste autant qu’il peut. Après quelques coups d’oeil curieux et savants, vous vous rendez compte qu’il s’agit du Nether Scroll, le premier parchemin de rituel jamais créé par le dieu de la magie Labelas Enoreth. Futorio se rend compte qu’il peut communiquer de façon rudimentaire avec le rouleaux de parchemin qui allume les runes d’un texte indéchiffrable en une série de phrases incongrues. Le parchemin, très possessif et jaloux, décide de consumer le staff of the warmage +3 de Futorio et d’en copier les capacités pour demeurer le seul bâton dans les mains du sorcier. Morticia, la lamia charmée, vous dévoile un escalier sous l’autel qui n’était qu’une illusion. Vous descendez donc dans la crypte sous la cathédrale des plumes, là ou commence supposément le test de l’oeil qui boucane et ou Kaurophon espère rattraper le rakshasa qui a kidnappé sa soeur/fiancée.

View
Descente en enfer
Occipitus, 507ième croute des Abysses

À travers le Phlogiston, l’éther entre les mondes

Airship skiff
Comme le Kraken Royal tourbillonne dans sa barque astrale, projeté à travers les différents plans d’existences, Futorio, le sorcier drow leur tient un discours passionné.

-Compagnons, après toutes les épreuves que nous avons traversé, je n’ai jamais revendiqué de faveur ou même plus que ma part du butin: Ce que je décide maintenant me tient à coeur plus que toute autre quête passé ou future, la 507ième, c’est ma croute! Je vais passer le test de l’oeil qui boucane et je vais restaurer cet endroit en ma vision du paradis. Un arbre volant c’est ben beau, mais ça bat pas une croute abyssale! J’ai dit!

Il n’y a que de vagues protestations, puis vous vous préparez au pire, sentant votre arrivée imminente. Votre vol tourbillonant n’était qu’une partie de plaisir avant le choc inévitable de votre entrez dans les abysses. Les plans se déchirrent et vous sentez le mal des abysses résister à votre entrée indésirée. Lorsque vous percez finalement le voile entre les mondes, vous avez une brève vision d’une terrible porte infernale sculptée en un visage de feu et de fer qui ricane d’une voix d’outre-tombe.Gates of hell

On ne s’habitue jamais à cet horrible assaut de sensations désagréables qui forment l’environement hostile de la plupart des croutes abyssales. L’odeur acre et sulfureuse de l’air vous étouffe et vous irrite le système respiratoire au complet comme du poivre de cayenne. Sans qu’il fasse extrêmement chaud, l’air semble onduler et la pression atmosphérique intense vous écrase et brouille votre vision à distance. Votre barque est avachie sur un cercle de runes tatoué sur un sol qui ressemble à une vieille peaux frippée et malade. Il y des os immenses tout autour de vous et un gigantesque bassin d’humanoide qui vous surplombe. Vers l’est, la forêt ossaique s’intensifie et vers l’ouest se change en une plaine couverte de cysts veineux, de colines de rides et traversée d’une rivière d’humeurs rougeâtres. Le plus oppressant, c’est le ciel; à 20 cases au-dessus de vous se vautrent des amibes rouges géantes qui tentent de se bouffer ou de se diviser à coups de décharges électriques puissantes. Étant donné le nombre infinis de ces (Phasms), la croute doit son éclairage à ces éclairs perpétuels.

Plain of cysts

Pendant ce temps à l’intérieur du temple de Rilifame Ralathil, à bord de l’Evertree

Temple de rilifame ralatil
Vashyron d’Corbonazi qui est maintenant totalement fusionné avec l’Evertree, conduit des expériences avec ses nouveaux pouvoirs. Ayant toute la puissance du Mythal millénaire à sa disposition, Le prêtre de Sehanine décide de s’enquérir du sort de ses camarades. Avec l’aide de la dryade Sylvarie, Vashyron demande à l’arbre-titan de lui construire un noeud dans une branche du temple et de le remplir d’un globe de sève. Après un long rituel, Vahyron obtient une image dans la bulle de sève tout en continuant de fortifier son dwoemer de bois-chanté, accompagné de la douce voix de la dryade. Complètant le rituel, Vashyron extirpe son enveloppe astral de son corps et voyage à travers les plans pour rejoindre ses compagnons qui sont sous le point de rencontrer une des pires bêtes qu’à jamais créé les abysses.

Que Pelor me brûle

Commençant à peine à vous arrêtez de tousser, vous entendez quelqu’un crier le nom de Pelor dans la forêt ossaique, puis Vashyron est avec vous, revenu du très lontain Evertree (ça rime avec Gaspésie). Le kraken royal se place en position de défense, n’ayant aucune idée ou aller, seul Thordeur entreprend de replier la barque astrale. De la forêt ossaique, votre vue perçante vous permet de distinguer deux silhouettes humanoides courant à toutes jambes, poursuivies par un démon majeur à tête de chacal qui fait exploser les ossements géants sur son passage de violents coups de ses pinces grotesques, tandis qu’une deuxième paire de mains, plus petites entame un autre sortilège dévastateur. Curieusement, de la boucane sort en permanence de son oiel gauche, comme si il avait passé le test de l’oeil qui boucane, malgré la restriction s’applicant aux êtres à sang de démon. D’un geste nonchalant, il ouvre une faille de lave verte qui se révèle être de l’acide, en déchirant la peaux sous le bassin qui vous surplombe, empêchant les deux humains de rejoindre votre cercle. Vashyron, armé de sa dague de citoyen, entreprend d’éventrer un gros cyst qui semble contenir une forme ailée. Le cyst se vide d’un fluide puant acide qui ruine la lame du jeune prêtre, mais de la forme ratatiné il extirpe une lame angélique qui se déplie pour devenir un arc de lumière. Sehanine…
Vashyron3
L’un des humains, un mage encapuchonné avec une cane ornée d’un orb de feu, se place entre le Glabrezu et la faille d’acide, invoquant une sphère chromatique d’une puissance incroyable. L’autre, un baladin de Pelor en armure de mailles dorées s’exclame de sa voix de tenor et défie le démon de son épée d’or nimbée d’un halo jaune. Le Glabrezu ralentit son pas et ricane comme une hyène qui aurait mangé un ours. Il lance un dernier mot de pouvoir en abyssal et se jette sur le baladin. Le Word of Chaos vous téléporte aléatoirement et vous étourdit en brouillant votre sens de l’orientation. De la faille d’acide, quatre démons noirs avec une corne retroussée sur la tête émergent, suant de l’acide par toutes les pores de leur peaux.
Glabrezu3
Toujours étourdis, le Kraken Royal prend du temps à atteindre son momentum et la situation regarde mal. Tandis que Futorio blast et repousse tous les Babaus et que Thordeur les canardent de loin, Vahyron produit un puissant Turn Demons et les éparpillent à tous vents. Marlin et Ipikar foncent et bondissent de l’autre coté de la faille. Marlin d’un tour adroit, projète un Babau dans le vortex coloré de la sphère chromatique, l’effaçant de la réalité. Ipikar n’arrête pas et entre dans la zone de confrontation entre le baladin et le Glabrezu. Le démon majeur ne fait rien pour arrêter Alan-Malir, la lance d’électricté noire de la maison Lyrandar et alors que le swordmage donne son meilleur coup, la carapace de crabe du démon n’est même pas égratignée. Le Glabrezu ricane, alors que notre eladrin avale difficilement sa salive. Pour encore plus impressionné ipikar, le démon attrape le baladin entre ses deux pinces et lui découpe négligement le bras tenant son épée. Il hurle un des pires blasphèmes de la création et affaiblit vos âmes pendant un moment. Les Babaus en profitent et foncent chacun sur un des elfes, puis sans même les toucher, se téléportent avec eux dans la faille d’acide ou attendaient deux autres des leurs. Les héros baignent dans l’acide et se font déchiquetés par les Babaus qui s’en donnent à coeur joie.
Babau battle
Quelques uns des arcanistes réussissent à se téléporter à leur tour, mais la bataille tourne au désastre. N’ayant aucune crainte de mourrir ici grâce à son rituel, Vashyron prend les choses en main. Il projète la lumière d’Arvandor et redonne courage et vigueur à ses compagnons dans le pit d’acide, puisant dans le Mythal, il en change même un en pierre qui coule hors de vue. Deux autres tombent sous les assauts de Futorio et Thordeur qui s’éloignent prudement, jusqu’à ce que Ipikar les dépassent en courant avec le mage derrière lui qui à annulé sa sphère pour pouvoir vous suivre. Le Glabrezu ricane un moment, puis se téléporte avec le baladin inconscient sous le bras, alors que ce dernier cri à tue-tête:

-Va mon frère et sauve notre soeur Kassandre!

View
Bordure de la Dead Nation
C'est beaucoup trop propre, comme si y avait un cube gélatineux...

Précédement sous Sigil

Nos héros déambulent pendant des heures dans un dédales de vieux égouts aux murs parfaitement absent de poussière ou de mousse. Ils parviennent enfin à un corridor qui monte pour une fois et pour monter, il monte! Éclairée par des firebeetles qui squirtent régulièrement de l’huile, une glissade à 45 degrés mène à un premier pallier. Un escalier grossier a été creusé dans la partie centrale, la moins beurré par les fire beetles. Le premier pallier est séparer d’un deuxième par un haut mur ou une face qui souffle les joues gonflées est sculpté en bas-relief. Sur ce dernier pallier, un rat-garou leur tourne le dos et un dabu retire des razorvines dans cette seule partie sale du dédale du Undercity. Les elfes discutent stratégie et comme d’habitude, tous font à leur tête.

Gelatinous cube
Chacun grimpe par la magie ou la force de ses bras, quand le rat-garou sent votre présence, ou plutôt le parfum de Futorio… Ils interpellent les amis des arbres en une langue étrangère, puis voyant leur incompréhension, demande au dabu de traduire. Ce dernier se détourne de son travail avec mécontentement et résignation puis affiche des symboles au dessus de sa tête en un rébus qui ressemble à un avertissement et un second qui finit par un point d’interrogation. Marlin s’emprèsse de déchiffrer les rébus, vieille habitude de sigilien et obtient:
-Attention au cube!
-Êtes-vous des Dustmens?
Dabus

À peine ont-ils le temps de demander de quel cube il s’agit que celui-ci se manifeste. Du premier pallier, pratiquement invisible, un osti de gros cube gélatineux qui s’avance et se met à glisser, emplissant tout le tunnel. Se déchaîne alors la tempête sous le regard impressionné du rat-garou et celui blazé du dabu. Futorio débute par un cri dont l’écho est réverbéré et se fait sentir comme une deuxième attaque toute aussi destructrice. Des remous agitent le cube qui se fait cribler de flèches qui l’immobilisent par de longues lianes magiques. Marlin manoeuvre le cube et le force à remonter un petit peu. Ipikar charge en se téléportant, puis entame une double spirale d’électricité qui fait fondre tout un flanc du gros jell-o. Le cube revient à l’attaque en envoyant de longs pseudopodes d’acide attraper les elfes en première ligne et les attirer dans sa masse ou ils pourront être lentement digérés. Sur le deuxième pallier, une centaine de rats craniums émergent d’une faille dans un mur et aportent un crane couvert de runes noires au rat-garou. Se dernier, fébrile, s’empare du crane et l’approche des firebeetles pour l’observer en détail. Le crane s’enflamme de feux verdâtre et s’envole en caquetant comme un dément. Les héros lancent sort par dessus sortilèges, le cube est un monstre qu’ils découpent inlassablement sans en voir la fin. La lumière que fait le rat-garou quand le crane l’enflamme de rayons venant de ses yeux, attire l’attention des elfes à la vue perçante. Marlin partage un regard entendu avec Thordeur et prend les choses en main. Grâce à un saut de téléportation à rendre Ipikar jaloux, Le barde se retrouve auprès du rat-garou. Sur le sol du plus haut pallier, une ligne de runes nécromantiques le traverse en biais. Marlin en déduit en un coup d’oeil qu’il s’agit d’une puissante barrière qui entoure la Dead Nation du reste de l’Undercity. À l’intérieur de cette mince barrière, les morts-vivant sont inactifs. Se fiant à son instinct, le demi-elfe lance une pique cinglante et manoeuvre le crane jusqu’à le repousser derrière la barrière ou il s’éteint promptement. Pour être certain, le barde s’avance et écrase le crane qui éclate sous son talon.

Pendant ce temps, le kraken royal se rend compte qu’il va falloir y mettre la journée pour abbatre cette bête. Mieux vaut se mettre hors de danger. Plusieurs réussissent à se rendre de l’autre côté du cube, tandis que Thordeur les assistent de ses flèches depuis le bas des marches. Le cube à quelques difficultés à remonter la pente huileuse rendant Futorio et Ipikar optimiste, jusqu’à ce que la gueule qui souffle derrière eux se mettent à créer un mur de feu en prennant son souffle en un chuintement continu. Futorio enmène Ipikar avec un Sirroco qui les fait s’envoler jusqu’à rejoindre Marlin. La bouche expulse l’air aspiré en une une boule de feu qui enflamme l’huile des fire beetles et le cube gélatineux. Le rat-garou est ramené à la conscience et le cube est canardé jusqu’à anéantissement sans que celui-ci parviennent à le rejoindre sur leur pallier. Les compagnons demande au rat-garou comment sortir d’ici et il répond que le Collectif va leur parler. Tous les rats craniums se figent et le rat-garou prend une allure hypnotisé, tandis qu’une autre voix sort de sa gorge:

-Simpletons, si vous voulez la sortie, il vous faudra nous rendre un service, ramenez nous le crane d’un lieutenant/chef/alpha de la Dead Nation et à la surface vous serez conduit.
Cranium rats
Les elfes acceptent tout en gardant comme deuxième option le sextant des plans dans leur sac magique qui peut servir de porte de sortie. Futorio entreprend de déplier le coffre qui est en fait une chaloupe astral pliable et prend l’initiative de débuter le rituel de plane shift, se calissant bien des rats craniums et du Collectif qui le regarde sans comprendre et qui se demandent: Va-t-il essayer la pente avec son bateau?

Ipikar prend tout de même le temps d’explorer la faille dans le mur qui mène au Dead Nation. Il s’arrête au bout du passage qui est bloqué par trois immovable rods dont les boutons d’activation sont recouvert d’un blastpatch de poison. Désireux de ne pas repartir les mains vides, Ipikar entreprend de désamorcer les rods pour pouvoir les empocher. Marlin qui suivait de près s’intéresse tant qu’à lui, à la pièce de l’autre côté des rods. Un bassin rond occupe le centre et des blastpatchs de toutes les couleurs, le reste du sol de marbre vert. Sur le mur opposé il y a une herse barbelée et un levier sur le mur à côté. Marlin utilise sa polyvalence arcane et produit une main de magicien dont il se sert pour activer le levier. Celui-ci fait basculer la herse à l’horizontale et quatres pieux barbelés en sont propulsés sur le mur au-dessus des deux amis. Marlin se téléporte près du bassin et est à peine incommodé par l’explosion de feu qui l’atteint. Dans le bassin, il observe son reflet habillé comme un niveau 1, dans la même pièce que lui. Son reflet patiente et offre des poses avantageuses de débutant. Haussant les épaules, Marlin se téléporte de l’autre côté de la herse, dans un long corridor s’enfonçant dans deux directions opposées. Ipikar s’approprie son troisième immovable rod, quand Futorio critical Arcana! ouvre un portail directement sur la 507ième croute des abysses. Ipikar avertit le barde, puis rebrousse chemin. Quand le regard de Marlin se porte sur le swordmage, il aperçoit le reflet d’un coffre d’or éclatant dans le bassin, là ou il n’y a qu’un mur avec une faille dans sa pièce. Suivant une intuition, il demande courtoisement à son reflet d’ouvrir le trésor. Ce dernier obéit et l’eau du bassin se change en pièces d’or frappées d’un crane avec des dents à la place des yeux et un ours polaire de l’autre côté.

Les compagnons attendent le retour triomphant de Marlin qui s’assoit à son tour dans la barque. Pendant un moment il ne se passe rien.Le rat-garou cligne des yeux, le dabu continu à arracher difficilement du razorvine et que vous anticipez péniblement la chute imminente vers les abysses.
Toujours rien, jusqu’à que ce que l’un des héros s’exclame: Voyons Calis…

Pop!
The skull

View
Sigil Catacombes

Précédement sous la cité des portes

Marlin le barde demi-elfe et Futorio le sorcier drow reprènnent connaissance et s’étouffent avec force dans une salle sombre à moitié comblée par les débris de l’auberge. L’air est saturé de poussière et leur vision magique ou innée, leur permet de voir dans le noir. Une seule porte vermoulue permet de sortir et une faible lueur émane d’un trou dans le coin inférieur droit de celle-ci. Trou assez gros pour laissé passer le plus agile d’entre vous. Vous devinez être très creux sous la surface quand des mini-séismes et grondement se font sentir de plusieurs étages au-dessus de vous. Marlin et Futorio s’examine et ne semblent pas trop amochés, mais leur deux autres compagnons n’ont toujours pas refait surface. En tendant l’oreille, Marlin entends un faible grognement venant d’un tas de poutres enchevêtrées en un fouillis instable. Futorio s’y glisse avec l’aide de Marlin et voit Thordeur coincé profondément dans l’amas de poutres. Leurs efforts déclenchent un éboulis et Marlin tire Futorio de justesse par les pieds. Les deux compagnons se resaisissent et considèrent la situation sous un autre angle. Avec un plan à toute épreuve ils sortent Thordeur en moins d’une minute et le couche sur le sol de pierre ou il récupère. De sa position couchée, Thordeur le seeker elfique à la vue perçante aperçoit un petit doigt avec une bague en forme de kraken qui dépasse du tas de rocs et de débris à la base de l’ébouli. Frénétiquement, les trois amis s’empressent d’aller creusé pour sortir Ipikar des décombres. Malgré des ongles cassés, les héros sortent l’eladrin swordmage/artificier des débris ou il semble en transe, le bras crispé sur le catalogue de Noxana. Il explique qu’en tombant, il a aperçu le livre et s’est téléporté au péril de sa vie pour l’atteindre.
Catalogue de noxana

Un petit tremblement de terre et de magie curative, puis le groupe s’intèresse à la porte. Par le trou dans son coin inférieur droit, Marlin observe une pièce de pierre comme la vôtre, mis-à-part un couple d’humains en robe grise qui font la bête à deux dos sur un tas de vieux tapis dans coin. Un autre humain monte la garde devant une porte entrouverte. Cette sentinelle porte elle aussi la robe grise et cache à moitié une sunrod de son pied. L’attention des occupants concentrée ailleurs, Marlin passe la tête par le trou suffisament large pour laisser passer un chien ou un gros rat… La porte vermoulue est bloquée par une grosse poutre de chêne dans des crochets de fer tout à fait récents. Un autre tremblement de terre secoue les murs et l’éboulis avance derrière vous en vagues molles, sans pour autant déconcentrer les gens en robes grises. Haussant les épaules, Marlin les identifient comme étant des Dustmens, une faction qui n’attend que la vraie mort pour être libéré et atteindre la plénitude de la non-vie. Le demi-elfe agile comme un chat se glisse par le trou sans bruit et soulève doucement la poutre pour la déposer sans trop de bruit sur le mur près de la porte. Entre alors le Kraken Royal qui entame de solides négociations à des gens vraiment étranges qui sont maquillés pour ressembler à des zombies. Ils ne désirent que la mort, surtout dans ces belles catacombes ou ils ont toutes les chances de devenir des morts-vivants. À leur mort, leurs frères Dustmens vont les emportés dans la Dead Nation toute proche ou Elamores Tela, le grand maître les rameneras pour une vie d’éternelle servitude. Ils doivent se cacher pour expier les pulsions de leur chair vile, pulsions qu’ils n’auront plus sous forme de morts-vivant. Quand nos héros demandent ou trouver une sortie, ils répondent: Une sortie, pourquoi faire, c’est ici le meilleur endroit pour mourrir!
Dustmen
La vigie pousse un intense Shhh! et éteint le sunrod avec son pied. Avec le prétexte d’avoir un cortège à rejoindre, les trois Dustmens s’éclipsent en vitesse. Thordeur et Futorio suivent en restant cachés dans les zones d’ombres, tandis que Marlin tente de retenir les Dustmens pour plus d’informations. Ils lancent un dernier avertissement: si vous êtes vus dans les catacombes, vous serez considérez comme des cibles. Le Kraken Royal reste tapis dans l’ombre et attend. Une longue procession de Dustmens en robes grises et déguisés en zombie escortent deux squelettes géants qui portent chacun un gros Eberron dragonshard dans leurs quatres bras. Dans leur dos, quatres larges cimeterres s’entrecroisent pour former un X. En voyant à leur gauche un chemin remplie de toiles d’araignées et de symboles drows et à leur droite un convoi funéraire de cinglés, les héros choisissent de prendre les tunnels un peu trop propres d’ou viennent les Dustmens.
Zombie and bride

View
Sigil

-Vicomte Ipikar D’Stormcaller (Luc)

-Baron Futorio d’Lyrandar (Daniel)

-Baron Thordeur Greensboro (Rémi)

-Marlin Sanlendemin (Félix)

Précédement à Sigil, Cité des Portes:

Sigil3

Après avoir réussit avec brio à réveiller l’Evertree, ce dernier s’extirpe lentement du désert corrosif, prenant plusieurs jours. Jours pendant lesquels vous vous préparez pour votre prochaine quête: Le test de l’oeil qui boucane. Dans l’antre du faux Chlamédyas, vous avez trouvé plusieurs références par rapport à une copie du démonomicon enfermé dans la tristement célèbre tombe des horreurs. Le hic est que seul un maître de croûte abyssale peut mettre la main dessus. Pour tout autre, le livre reste insubstantiel. Dans les mêmes notes de Chlamédyas, il est fait mention de la 507ième croûte des abysses: Occipitus. Crée lorsque l’archange Adimarchus s’est rebellé contre ses maîtres en Arvandor. Les forces du paradis des elfes ont dû précipiter une partie de leur dominion dans les abysses, le processus créa une centaines d’anges déchus: les Fey’ri. Dans les notes, il est écrit que sur cette croûte existe une série d’épreuves qui se nomment le test de l’oeil qui boucane. Quiconque réussit ce test devient le maître de la 507ième croûte des abysses. Tous peuvent passer ce test, sauf ceux dont le sang est entaché de l’influence des abysses.

Avec vos connaissances sans cesse grandissantes sur les abysses, vous vous rappellez que c’est un endroit que les démons évitent et ou des morceaux du paradis résistent toujours à la <digestion> des abysses. Adimarchus n’est pas présent, il a été enfermé dans Carcéri, le plan prison, il y plus de 350 ans.

l’Evertree atteint une orbite basse à 2000 mètres d’altitude et le contrôle de tous ses portails lui revient. Vous décidez d’utiliser un portail qui mène à Sigil, la cité des portes. Vous espérez y trouver un sextant des plans, un item qui permettra de faire de vous de vrais voyageurs planaires. Vous croyez également y trouver un moyen pour rejoindre la 507ième croûte des abysses, sans passer par les 506 autres.

Le portail se referme rapidement derrière vous et vous restez un moment désorientés alors qu’une multitude de sensations vous agressent. Vos vêtements collent à votre peau et l’air trop chaud et humide vous brûle les bronches. L’air a un goût acide et clairement pollué. Vous êtes assourdis par des clameurs venant d’un peu partout dans cette ville en forme de pneu dont vous êtes constamment au centre d’un bol. Un smog jaunâtre cache une partie du ciel et bloque un peu le son des manifestations qui semblent avoir éclatées un peu partout dans la cité. Vous êtes sur les marches d’un temple en ruine ou squattent une centaine de personnes barricadés à l’improviste. De l’autre côté, il y a une gang de Doomguards qui intimident les gens du temple en tabassant un pauvre demi-elfe qui semble content de voir enfin une distraction.

-L’entropie gagnera tout le multivers, en commençant par son centre: la cage! Nous ne sommes que ses outils, tout doit mourir et être détruit!

Shattered temple
Une bataille serrée s’ensuit, pendant laquelle le sol tremble et un immense menhir émerge deux rues plus loin. Le menhir s’ouvre en deux et un homme étrange en émerge, sans perdre de temps il entame un long sortilège depuis un livre volant. Aidés du demi-elfe martyr, le kraken royal prend le dessus sur les chevaliers de l’entropie jusqu’à ce que brusquement, la foule proche se taisent et que certains des Doomguards s’agenouillent en regardant le ciel. La Lady of Pain flotte au-dessus des toits et fonce vers l’étrange magicien. Ce dernier s’époumone à lui crier qu’il veux seulement lui parler, puis la Lady le Maze d’un regard. Regard qui passe sur le kraken royal, ouvrant de longues plaies qui giclent. Soudain, une pluie de sang tombe moins qu’elle ne forme une bruine glacée qui bienvenue au départ, vous gèle bientôt jusqu’aux os. En suivant votre nouveau “Tout”(guide) du nom de Marlin Sanlendemin, vous évitez les plus grosses manifestations et changer de quartier. Le changement est tout à fait drastique, ici les gens vaquent à leurs occupations sans se soucier des émeutes. Le demi-elfe barde, voleur, magicien, warlord, Tout, vous explique tout ce que vous pointez du doigt et les habitants très diversifiés de Sigil vous regardent en secouant la tête avec exaspération. Le mot Clueless revient un peu trop souvent et pas de manière agréable. Finalement, Marlin vous amène à l’auberge/théâtre pour artistes émergeant: Chantrelle et Crocus Music Factory. Vous passez une excellente soirée en compagnie de votre nouvel ami et le fantôme de sa mère qui gère l’auberge d’une main de fer.

L homme  trange et la pluie de sang

Marlin explique que depuis l’apparition du gros cachalot de pierre qui a accosté, tous ceux qui y sont entrés ne sont jamais revenus, sauf l’étrange magicien qui s’est fait Mazé plus de vingt fois. Il en ressort toujours un peu plus vite à chaque fois et il pleut du sang quand la Lady of Pain le Maze de nouveau. Étant très occupée, la Lady délaisse les autres puissances qui en profitent pour régler des comptes, créant un chaos destructif. Le commerce étant la seule ressource de la cité, le bazar est sans danger. Vous passez donc une bonne nuit de repos et repartez le lendemain matin, propres et préparés. Marlin vous emmène au Grand Bazar, puis chez Alluvius ruskin l’antiquaire pour y rencontrer Noxana. Noxana a la lubie de répertorier tous les portails de Sigil pour que tout soit en ordre et accessible à tous. Elle fait tout aussi sûrement partie de la Fraternité de L’Ordre que Marlin fait partie de la Société des Sensations. Deux des quinze factions philosophiques qui se battent dans les rues pour imposer leur façon de penser.
Cachalot de pierre3

Le lendemain

En sortant de l’auberge, vous traversez la rue pour entrer dans une étrange grange de pierre haute de 6 étages. À l’intérieur, des nains harnachent des paniers avec des bancs sur le dos de géants de feu ou de glace. Les géants ont le regard vide et un lourd collier de corail mauve encercle leur cou. Marlin vous amène au comptoir, tandis que des “Clueless”, “Twigs” flotte dans l’air après votre air surpris et votre ignorance du lieu ou vous êtes. Le commis vous demande si vous voulez le chauffage ou l’air climatisé plus 10gp par jour. Vous prenez donc un géant de glace pour vous refroidir de toute cette moiteur puante qui est le quotidien de Sigil.

Vous traversez le quartier de Guildhall et parmi la foule hétéroclite, vous remarquez quand même un gros démon Solaminth qui tire un groupe d’esclaves enchaînés. Son cheptel comprend des démons mineurs, des humains et une douzaines de trollorcs de votre monde.

Grand bazaar

Vous flânez dans le grand bazar, jusqu’à trouver un marchand bariaur qui propose une quantité d’objets magiques spécialisés pour le voyageur planaire. Thordeur, étonné de trouver 12 sextants des plans, s’interroge sur la qualité des dits sextants. Pendant qu’il prend le temps de vérifier leur authenticité, une querelle éclate entre un marchand et un client dans l’échoppe d’à côté. Un elfe avec des oreilles de lapins s’obstine pour payer avec ce qu’il proclame être des graines d’arbres magiques, mais le marchand n’accepte que de la monnaie sonnante et trébuchante. Alors qu’une longue colonne de soldat de l’Harmonium sépare le bazar en deux pour se rendre dans la Ruche, Marlin et Futorio propose d’acheter ses noix contre de l’argent. Une entente est conclue sans l’intervention des gardes zélés de l’Harmonium qui semblaient vouloir s’en mêler. Pendant que ses compagnons viennent en aide à Tulio aux oreilles de lapins, Thordeur surprend une elfe qui s’empare d’une amulette sur l’étal du marchand distrait par l’altercation. Thordeur ne fait rien et laisse le voleur s’échapper, paye pour un sextant et rejoint ses compagnons. Tulio leur est éternellement reconnaissant et semble pressé de fuir. Questionné, il dit venir de Thézia, un monde quasi conquis par les armées démoniaques de Kimpwiwi. Il ne reste que Plague-Morte, la dernière cité qui résiste aux hordes. Il s’est échappé de justesse et est certains d’avoir des démons aux fesses. Marlin lui propose son auberge pour s’en remettre et se cacher.
Tulio de thezia

Vous traversez le grand bazar jusqu’à la tour croche d’Alluvius Ruskin l’antiquaire. L’intérieur est très sombre et sent le moisi, pas le moindre espace n’est occupé par une multitude d’objets d’apparence inutile. Des plumes, des essences de bois en baguette, des billes de tous les matériaux, des chapeaux, des livres, des plantes sèchées, etc… Alluvius, une vieille tiefling ridée vous offre un accueil chaleureux en voyant Marlin à vos côtés. Elle explique que tous les portails de Sigil ont besoin d’une clé pour s’ouvrir, elle est certaine de pouvoir obtenir n’importe qu’elle de ces clés en moins de deux jours.

Alluvius ruskin

Noxana est dans sa chambre au grenier en train de pleurer comme une fontaine, elle est tout à fait inconsolable. Vous la questionné sur son problème et vous lui parlez de la 507ième croûte des abysses. Il semblerais qu’un Anarchiste déguisé en avocat réputé de sa Fraternité de l’Ordre se soit emparé de son catalogue contenant son répertoire de tous les portails qu’elle a pu trouver. Elle est certaine qu’il se trouve dans la Ruche, le taudis de Sigil, avec une bande qui porte l’étoile rouge sur leur torse. En échange de son catalogue, elle promet de vous construire un itinéraire pour atteindre votre but.
Noxana

Le chuchoteur

Vous remontez sur votre géant de glace et partez en direction de la Ruche. Marlin vous indique qu’il connaît un chuchoteur(marchand d’informations) très fiable sur le chemin, un certain Krameur Xanathar. Sur le chemin vous voyez les quartiers se détériorés à mesure que vous approchez de la craque dans le pneu de Sigil. Dans le quartier de la Dame, vous voyez un groupe de Sensates servant d’escorte et d’amuseurs public qui accompagnent une liliend au Festhall, le quartier général de leur faction. Vous franchissez une barrière invisible et vous sentez que vous êtes dans la Ruche, une rue cabossé couverte de cadavre sonne l’arrêt de votre géant qui n’ira pas plus loin, comme votre contrat de location stipule. Un groupe de gueux habillés de loques libère les corps de leurs possessions, puis chargent les corps dans un chariot tiré par un ogre. Une pute défraîchie vous approche:La vraie mort et ses collecteurs hein! Ça vous donne t’y pas l’gout de tirer un coup?

Vous vous enfoncez dans la Ruche en évitant les attroupements d’Anarchistes autant que les gardes de l’Harmonium. En prenant une ruelle pour échapper à une patrouille, un homme-animal vous gueule après avec des phrases incongrus et il se met bien vite à faire tous les animaux de la ferme. Marlin le classe bien vite comme un adepte du chaos pur, appartenant aux Xaositec. Sans plus de mal, vous parvenez à l’antre de Krameur Xanathar qui réside sous la façade d’un fleuriste/empoisonneur. Il s’agit d’un gros beholder servis par des minables incompétents et une drow bitch qui nourrie ses intellect devourers. Il veut vous vendre la cachette exacte des Anarchistes pour 5000gp ou vous pointer dans la bonne direction avec la certitude qu’il vendra aux Anarchistes la nouvelle de votre venue pour 500gp. Des négociations s’ensuivent et vous repartez avec l’emplacement exact de leur repaire et la certitude que Krameur va leur vendre une fausse information. En échange, aucun Anarchiste ne doit survivre pour dire que Krameur est un chuchoteur non-fiable. Le tout pour 4000gp.
Krameur xanathar le chuchoteur

Vous suivez donc les indications du beholder jusqu’au Ragpiker’s Square ou des enfants s’amusent au jeu de kick le Lim-Lim, des putes gangrenées vous quêtent des pièces de cuivre et des Dabus tentent de reconstruire tout un patelin détruit par un menhir du magicien étrange. Parlant de ce dernier, vous l’entendez au loin crier qu’il ne veut que discuter avec la Lady of Pain, puis sa voix est brusquement interrompue alors qu’il se fait Mazer de nouveau. Ragpiker’s square donne sur le Night Market ou l’on peut acheter à peu près tout ce qui est illégal sur les mondes connus: drogues, esclaves, marchandise volée, etc… Vous arrivés en vu de la taverne le Styx & Stones, ou un groupe d’Anarchistes en emerge pour protéger leur leader, un elfe noir qui porte une étoile rouge sur le torse. Une bagarre s’ensuit et les compagnons font tout pour empêcher le drow de s’enfuir. Après avoir mis ses sbires en déroute, vous le faites parler et il vous donne l’emplacement de sa base, un auberge abandonnée: La Trompette d’Argent. Il vous prévient que le deuxième étage est piégé en échange de sa vie. Vous vous faufilez jusqu’à la Trompette sans alerter personne et prenez l’endroit par surprise. Marlin s’avère un très bon compagnon alerte et adaptable, son aide est bien plus que celle requise par un Tout.

Vous n’atteignez même pas le deuxième étage supposé piégé, que l’auberge instable s’écroule sur vos têtes alors qu’un micro séisme ébranle la bâtisse. Vous défoncez plusieurs couches de caves et finissez dans les catacombes de l’Undercity. Vous devez retrouvez le catalogue dans les décombres (detect object, 400gp Arcana dc 30?). Ensuite, vous aurez le choix entre deux tunnels diamétralement opposés, l’un couvert de toiles d’araignées avec un symbole drow sur plusieurs murs. L’autre est incroyablement propre et il n’y a même pas de traces de rats. C’est à vous de décidez quel côté vous allez prendre. Préférablement avant la prochaine game!

View
Petit résumé

Comme résumé de la game de cette semaine, ils ont presque terminé plusieurs étape qui mènent à l’éveil du Evertree.

-Purifier le Mythal et le reconnecter à l’arbre-titan. Ils ont trouvé un Syberys shard de 20 000gp qui a été réduit en residuum pour le raise dead des dryades.
-Ramener à la vie les trois dryades et les convaincre que c’est bien de revenir dans un monde dévasté.
-Explorer la citerne pour y trouver un decanter of endless water et une plante extrêmement basique pour neutraliser l’acide dans l’eau.

Il ne reste qu’à s’occupper des deux dragons et à faire voler l’Evertree pour activer ses portails et fuir ce monde.

Au cours de la dernière partie, Ipikar(Luc) et Futorio(Dan) ont passés du temps à construire des pièges et une solide embuscade pour débarrasser le Evertree de ses deux dragons parasites. Ils les ont attirés avec le bébé dragon trouvé dans l’antre de Chlamedyas, puis pris au piège dans une porte emprissonant le cou du premier dragon. Ce dernier ne fit pas long feu, tandis que l’autre se déchaînait sur la porte du temple de Rilifame Ralathil(dieu de la chasse et de la nature). Lorsque le deuxième dragon put enfin entrer, il eu toutes les peines du monde à rejoindre sa progéniture avant de succomber à ses blessures.

Francesca Findabair qui s’occupait du bébé dragon, lui trancha le cou, une fois certaine que les parents étaient morts.

Après avoir reconnecté le Mythal à l’arbre-titan, ramené la dryade à la vie, trouvé une source d’eau intarissable et une plante qui purgera l’acidité du désert corosif, vous entamez les derniers rituels permettant d’éveiller l’arbre à la conscience. Avec ferveurs, vous êtes engagés dans de longues prières et formules arcaniques pour fianlement réussir. L’Evertree s’éveille et puise dans la puissance du Mythal pour s’élever au-dessus du monde désertique que vous pensez être la future Sensisthalee (continent d’origine).

View
Turesh

Pour toi Luc qui était absent.

Petit résumé de la dernière game:

-Dans l’antre de Chlamedyas, l’indécision se prolonge et la pendémonie se fait sentir. Il semble que le Saigneur ai créé une souche infectieuse qui survie hors des abysses.

-Vous Interrogez la nympho-demon prisonnière qui dit qu’il n’existe qu’un seul remède: manger Chlamedyas.

-Elle mentionne également une concoction a base de sève du Evertree qui ralentie de beaucoup le processus. Besoin d’un par personne atteinte à chaque rest et qui donne -1 aux saves.

-Vous prenez comme décision d’attendre que Lucretia Por’Nopavit vous convoque, tout en fabricant près de 40 remèdes contre la pendemonie.

-Vous fermez le portail menant à la Burning Sea dans le chaos élémentaire ou se dresse la tour noire en forme de poing de Chlamedyas.

-Vous enregistrez la séquence du cercle magique qui mène au premier étage et vous éteignez l’autre.

-Turesh! Lucretia vous reçoit dans une grotte séparée par une faille. Elle demande de garder le passage, tandis qu’elle s’enfonce dans un tunnel derrière une dalle à l’effigie de Lolth.

-Vous vous attendez à ce que deux ou trois des soeurs de Lucretia tentent de passer dans le tunnel, deux se montrent le bout du nez en deux vagues d’assauts.

-Première vague: des goules drows minions et deux drows wights montés sur des blade spiders. C’est un désastre et les morts-vivants se font terrasser en ne donnant que quelques bons coups.

-Deuxième vague: Illyena la drow vampire arachnomancienne, ses goules minions et ses 8 deathjump spiders de niveau 4. C’est encore un carnage et les araignées qui réussissent à traverser la drill à Nancy se font garocher à pelletés dans la faille sans fond par les autres.

-Illyena accomplit facilement son but en fonçant vers le tunnel, cachée dans les ombres, invisible ou en forme de swarm d’araignés.

-Au cours de la baston, Thordeur à la vue perçante communique par gestes avec une entité étrange qui se cache dans l’ombre et qui semble se contenter d’observer, non d’évaluer. C’est Chayenne Por’Nopavit une autre des soeurs en plein Malakrak à la recherche du Blackstar.

-Thordeur suit le rituel drow du pacte de paix avec Chayenne et elle se tient à l’écart.

-Issévit blessé gravement, revient du tunnel pour vous remplacer, sa maîtresse vous demande en renforts au plus vite. Le draegloth vous prévient que dans le tunnel, Lolth vous testera avant de vous laissez passer.

-Test de Lolth: Une grande salle rectangulaire avec des dalles noires et blanches qui forme un motif abstrait. Au quatre coin, il y a des dalles noires avec un sablier rouge peint dessus. Sur le mur d’en face, une fresque représente Lolth qui étend ses pattes en une genre de porte.

-Des runes apparaissent dans l’air en faerie fire: Marche dans les pas de la veuve et rejoins-moi dans les ténèbres.

-Des que vous posez le pied sur une dalle avec un sablier rouge, la salle est plongée dans un puissant cloud of darkness. Vous devez marchez sur les dalles blanches en vous fiant à votre mémoire, votre instinct ou à la chance.

-En marchant sur une dalle blanche, un éclair noir grouillant de nécromancie vous traverse de douleur.

-En deux endroits, des statue de la reine des araignés Lolth qui sont invisible, téléportent quiconque les touchent.

-Avec quelques blessures vous atteignez le fond et un tunnel occupe l’endroit ou il y avait la fresque de Lolth.

-Vous arrivez dans une immense salle sphérique traversée par un pilier de feu noir vertical. Vous émergez sur la main tendue d’une énorme fresque de la reine des araignées et devant vous, un énorme croix de pierre à l’horizontale tourne autour du pillier comme une grosse fan.

-La salle sphérique est également séparé par deux zones de noirceur totale qui forment un X horizontal. À l’intérieur volent des formes sombres aux yeux brillants. La croix entre d’une zone de noirceur et rentre dans l’autre avec un intervalle de moine d’une minute. La rotation créée un vent que vous pouvez qualifiez de rafale et qui fait claquer vos vêtements.

-Au centre de la croix de pierre, près du pilier, vous pouvez voir Glauke qui se bat contre un beholder sombre qui tire des rayons noirs et blancs. Glauke défend sa maîtresse qui gît à ses pieds, presque éventrée, mais encore vivante.

-Un des bras de la croix est à moitié brisé et les piliers qu’il supportait se sont effondrés pour la plus part. Sur le sol de la croix de pierre, vous pouvez voir des araignées noires et des sabliers rouges gravés dans le roc.

-Sur un des autres bras, il y a le squelette d’un dragon qui écrase la grosse araignée démoniaque qui servait de monture à la princesse Lucretia. Quand la carcasse quitte une des zones d’ombres, des grosses chauves-souris avec des griffes et une longue queue munie d’un dard, s’arrachent de la dépouille et retourne dans les ténèbres.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.