Legacy Corbonazi

Sigil Catacombes

Précédement sous la cité des portes

Marlin le barde demi-elfe et Futorio le sorcier drow reprènnent connaissance et s’étouffent avec force dans une salle sombre à moitié comblée par les débris de l’auberge. L’air est saturé de poussière et leur vision magique ou innée, leur permet de voir dans le noir. Une seule porte vermoulue permet de sortir et une faible lueur émane d’un trou dans le coin inférieur droit de celle-ci. Trou assez gros pour laissé passer le plus agile d’entre vous. Vous devinez être très creux sous la surface quand des mini-séismes et grondement se font sentir de plusieurs étages au-dessus de vous. Marlin et Futorio s’examine et ne semblent pas trop amochés, mais leur deux autres compagnons n’ont toujours pas refait surface. En tendant l’oreille, Marlin entends un faible grognement venant d’un tas de poutres enchevêtrées en un fouillis instable. Futorio s’y glisse avec l’aide de Marlin et voit Thordeur coincé profondément dans l’amas de poutres. Leurs efforts déclenchent un éboulis et Marlin tire Futorio de justesse par les pieds. Les deux compagnons se resaisissent et considèrent la situation sous un autre angle. Avec un plan à toute épreuve ils sortent Thordeur en moins d’une minute et le couche sur le sol de pierre ou il récupère. De sa position couchée, Thordeur le seeker elfique à la vue perçante aperçoit un petit doigt avec une bague en forme de kraken qui dépasse du tas de rocs et de débris à la base de l’ébouli. Frénétiquement, les trois amis s’empressent d’aller creusé pour sortir Ipikar des décombres. Malgré des ongles cassés, les héros sortent l’eladrin swordmage/artificier des débris ou il semble en transe, le bras crispé sur le catalogue de Noxana. Il explique qu’en tombant, il a aperçu le livre et s’est téléporté au péril de sa vie pour l’atteindre.
Catalogue de noxana

Un petit tremblement de terre et de magie curative, puis le groupe s’intèresse à la porte. Par le trou dans son coin inférieur droit, Marlin observe une pièce de pierre comme la vôtre, mis-à-part un couple d’humains en robe grise qui font la bête à deux dos sur un tas de vieux tapis dans coin. Un autre humain monte la garde devant une porte entrouverte. Cette sentinelle porte elle aussi la robe grise et cache à moitié une sunrod de son pied. L’attention des occupants concentrée ailleurs, Marlin passe la tête par le trou suffisament large pour laisser passer un chien ou un gros rat… La porte vermoulue est bloquée par une grosse poutre de chêne dans des crochets de fer tout à fait récents. Un autre tremblement de terre secoue les murs et l’éboulis avance derrière vous en vagues molles, sans pour autant déconcentrer les gens en robes grises. Haussant les épaules, Marlin les identifient comme étant des Dustmens, une faction qui n’attend que la vraie mort pour être libéré et atteindre la plénitude de la non-vie. Le demi-elfe agile comme un chat se glisse par le trou sans bruit et soulève doucement la poutre pour la déposer sans trop de bruit sur le mur près de la porte. Entre alors le Kraken Royal qui entame de solides négociations à des gens vraiment étranges qui sont maquillés pour ressembler à des zombies. Ils ne désirent que la mort, surtout dans ces belles catacombes ou ils ont toutes les chances de devenir des morts-vivants. À leur mort, leurs frères Dustmens vont les emportés dans la Dead Nation toute proche ou Elamores Tela, le grand maître les rameneras pour une vie d’éternelle servitude. Ils doivent se cacher pour expier les pulsions de leur chair vile, pulsions qu’ils n’auront plus sous forme de morts-vivant. Quand nos héros demandent ou trouver une sortie, ils répondent: Une sortie, pourquoi faire, c’est ici le meilleur endroit pour mourrir!
Dustmen
La vigie pousse un intense Shhh! et éteint le sunrod avec son pied. Avec le prétexte d’avoir un cortège à rejoindre, les trois Dustmens s’éclipsent en vitesse. Thordeur et Futorio suivent en restant cachés dans les zones d’ombres, tandis que Marlin tente de retenir les Dustmens pour plus d’informations. Ils lancent un dernier avertissement: si vous êtes vus dans les catacombes, vous serez considérez comme des cibles. Le Kraken Royal reste tapis dans l’ombre et attend. Une longue procession de Dustmens en robes grises et déguisés en zombie escortent deux squelettes géants qui portent chacun un gros Eberron dragonshard dans leurs quatres bras. Dans leur dos, quatres larges cimeterres s’entrecroisent pour former un X. En voyant à leur gauche un chemin remplie de toiles d’araignées et de symboles drows et à leur droite un convoi funéraire de cinglés, les héros choisissent de prendre les tunnels un peu trop propres d’ou viennent les Dustmens.
Zombie and bride

Comments

Zul_Hellbringer

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.