Legacy Corbonazi

Descente en enfer

Occipitus, 507ième croute des Abysses

À travers le Phlogiston, l’éther entre les mondes

Airship skiff
Comme le Kraken Royal tourbillonne dans sa barque astrale, projeté à travers les différents plans d’existences, Futorio, le sorcier drow leur tient un discours passionné.

-Compagnons, après toutes les épreuves que nous avons traversé, je n’ai jamais revendiqué de faveur ou même plus que ma part du butin: Ce que je décide maintenant me tient à coeur plus que toute autre quête passé ou future, la 507ième, c’est ma croute! Je vais passer le test de l’oeil qui boucane et je vais restaurer cet endroit en ma vision du paradis. Un arbre volant c’est ben beau, mais ça bat pas une croute abyssale! J’ai dit!

Il n’y a que de vagues protestations, puis vous vous préparez au pire, sentant votre arrivée imminente. Votre vol tourbillonant n’était qu’une partie de plaisir avant le choc inévitable de votre entrez dans les abysses. Les plans se déchirrent et vous sentez le mal des abysses résister à votre entrée indésirée. Lorsque vous percez finalement le voile entre les mondes, vous avez une brève vision d’une terrible porte infernale sculptée en un visage de feu et de fer qui ricane d’une voix d’outre-tombe.Gates of hell

On ne s’habitue jamais à cet horrible assaut de sensations désagréables qui forment l’environement hostile de la plupart des croutes abyssales. L’odeur acre et sulfureuse de l’air vous étouffe et vous irrite le système respiratoire au complet comme du poivre de cayenne. Sans qu’il fasse extrêmement chaud, l’air semble onduler et la pression atmosphérique intense vous écrase et brouille votre vision à distance. Votre barque est avachie sur un cercle de runes tatoué sur un sol qui ressemble à une vieille peaux frippée et malade. Il y des os immenses tout autour de vous et un gigantesque bassin d’humanoide qui vous surplombe. Vers l’est, la forêt ossaique s’intensifie et vers l’ouest se change en une plaine couverte de cysts veineux, de colines de rides et traversée d’une rivière d’humeurs rougeâtres. Le plus oppressant, c’est le ciel; à 20 cases au-dessus de vous se vautrent des amibes rouges géantes qui tentent de se bouffer ou de se diviser à coups de décharges électriques puissantes. Étant donné le nombre infinis de ces (Phasms), la croute doit son éclairage à ces éclairs perpétuels.

Plain of cysts

Pendant ce temps à l’intérieur du temple de Rilifame Ralathil, à bord de l’Evertree

Temple de rilifame ralatil
Vashyron d’Corbonazi qui est maintenant totalement fusionné avec l’Evertree, conduit des expériences avec ses nouveaux pouvoirs. Ayant toute la puissance du Mythal millénaire à sa disposition, Le prêtre de Sehanine décide de s’enquérir du sort de ses camarades. Avec l’aide de la dryade Sylvarie, Vashyron demande à l’arbre-titan de lui construire un noeud dans une branche du temple et de le remplir d’un globe de sève. Après un long rituel, Vahyron obtient une image dans la bulle de sève tout en continuant de fortifier son dwoemer de bois-chanté, accompagné de la douce voix de la dryade. Complètant le rituel, Vashyron extirpe son enveloppe astral de son corps et voyage à travers les plans pour rejoindre ses compagnons qui sont sous le point de rencontrer une des pires bêtes qu’à jamais créé les abysses.

Que Pelor me brûle

Commençant à peine à vous arrêtez de tousser, vous entendez quelqu’un crier le nom de Pelor dans la forêt ossaique, puis Vashyron est avec vous, revenu du très lontain Evertree (ça rime avec Gaspésie). Le kraken royal se place en position de défense, n’ayant aucune idée ou aller, seul Thordeur entreprend de replier la barque astrale. De la forêt ossaique, votre vue perçante vous permet de distinguer deux silhouettes humanoides courant à toutes jambes, poursuivies par un démon majeur à tête de chacal qui fait exploser les ossements géants sur son passage de violents coups de ses pinces grotesques, tandis qu’une deuxième paire de mains, plus petites entame un autre sortilège dévastateur. Curieusement, de la boucane sort en permanence de son oiel gauche, comme si il avait passé le test de l’oeil qui boucane, malgré la restriction s’applicant aux êtres à sang de démon. D’un geste nonchalant, il ouvre une faille de lave verte qui se révèle être de l’acide, en déchirant la peaux sous le bassin qui vous surplombe, empêchant les deux humains de rejoindre votre cercle. Vashyron, armé de sa dague de citoyen, entreprend d’éventrer un gros cyst qui semble contenir une forme ailée. Le cyst se vide d’un fluide puant acide qui ruine la lame du jeune prêtre, mais de la forme ratatiné il extirpe une lame angélique qui se déplie pour devenir un arc de lumière. Sehanine…
Vashyron3
L’un des humains, un mage encapuchonné avec une cane ornée d’un orb de feu, se place entre le Glabrezu et la faille d’acide, invoquant une sphère chromatique d’une puissance incroyable. L’autre, un baladin de Pelor en armure de mailles dorées s’exclame de sa voix de tenor et défie le démon de son épée d’or nimbée d’un halo jaune. Le Glabrezu ralentit son pas et ricane comme une hyène qui aurait mangé un ours. Il lance un dernier mot de pouvoir en abyssal et se jette sur le baladin. Le Word of Chaos vous téléporte aléatoirement et vous étourdit en brouillant votre sens de l’orientation. De la faille d’acide, quatre démons noirs avec une corne retroussée sur la tête émergent, suant de l’acide par toutes les pores de leur peaux.
Glabrezu3
Toujours étourdis, le Kraken Royal prend du temps à atteindre son momentum et la situation regarde mal. Tandis que Futorio blast et repousse tous les Babaus et que Thordeur les canardent de loin, Vahyron produit un puissant Turn Demons et les éparpillent à tous vents. Marlin et Ipikar foncent et bondissent de l’autre coté de la faille. Marlin d’un tour adroit, projète un Babau dans le vortex coloré de la sphère chromatique, l’effaçant de la réalité. Ipikar n’arrête pas et entre dans la zone de confrontation entre le baladin et le Glabrezu. Le démon majeur ne fait rien pour arrêter Alan-Malir, la lance d’électricté noire de la maison Lyrandar et alors que le swordmage donne son meilleur coup, la carapace de crabe du démon n’est même pas égratignée. Le Glabrezu ricane, alors que notre eladrin avale difficilement sa salive. Pour encore plus impressionné ipikar, le démon attrape le baladin entre ses deux pinces et lui découpe négligement le bras tenant son épée. Il hurle un des pires blasphèmes de la création et affaiblit vos âmes pendant un moment. Les Babaus en profitent et foncent chacun sur un des elfes, puis sans même les toucher, se téléportent avec eux dans la faille d’acide ou attendaient deux autres des leurs. Les héros baignent dans l’acide et se font déchiquetés par les Babaus qui s’en donnent à coeur joie.
Babau battle
Quelques uns des arcanistes réussissent à se téléporter à leur tour, mais la bataille tourne au désastre. N’ayant aucune crainte de mourrir ici grâce à son rituel, Vashyron prend les choses en main. Il projète la lumière d’Arvandor et redonne courage et vigueur à ses compagnons dans le pit d’acide, puisant dans le Mythal, il en change même un en pierre qui coule hors de vue. Deux autres tombent sous les assauts de Futorio et Thordeur qui s’éloignent prudement, jusqu’à ce que Ipikar les dépassent en courant avec le mage derrière lui qui à annulé sa sphère pour pouvoir vous suivre. Le Glabrezu ricane un moment, puis se téléporte avec le baladin inconscient sous le bras, alors que ce dernier cri à tue-tête:

-Va mon frère et sauve notre soeur Kassandre!

Comments

Zul_Hellbringer

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.